Notre implication dans l’industrie et la recherche nucléaire

G-MET Technologies est un bureau d’études fortement impliqué dans l’industrie et la recherche nucléaire depuis sa création. Notre équipe d’ingénieurs est formée et sensibilisée aux contraintes et critères imposés par la sureté nucléaire. Notre implication, tant sur des projets de fission nucléaire (réacteur expérimental RJH, réacteur de recherche ASTRID) ou de fusion (réacteur ITER) nous assure de recourir aux dernières méthodologies en matière de simulation numérique.

Nos compétences

En matière de simulation numérique pour le nucléaire, G-MET Technologies propose de réaliser des calculs de CFD, de mécanique du solide ainsi que des études de sureté nucléaire avec le code CATHARE2.

Calculs de mécanique des structures

  • Dimensionnement mécanique (RCCM, CODAP)
  • Dimensionnement sismique
  • Flambement

Calculs de mécanique des fluides (CFD)

  • Calculs d’écoulements turbulents
  • Couplage fluide-thermique
  • Optimisation de procédés

Thermohydraulique des réacteurs (CATHARE 2)

  • Modélisation de circuit – rédaction de jeu de donnée
  • Simulation de fonctionnements normaux
  • Simulation d’accidents graves

Exemples de réalisations pour l’industrie et la recherche Nucléaire

Maillage polyédrique (plusieurs millions de cellules) et lignes d’écoulement

Calculs de coefficient d’échange et perte de charge pour l’échangeur sodium-gaz du réacteur ASTRID (Advanced Sodium Technological Reactor for Industrial Demonstration)

  • Calcul de coefficient d’échange et de pertes de charge.
  • Analyse de sensibilité (une centaine de calculs réalisés)
  • Validation du calcul : sensibilité au maillage, traitement en paroi.
  • Benchmark FLUENT avec les corrélations analytiques/expérimentales sur le calcul de pertes de charge en canal rectangulaire droit de ratio (2:1)
  • Calculs réalisés avec ANSYS FLUENT

Dimensionnement sismique d’un dispositif d’irradiation d’un réacteur nucléaire expérimental

  • Calcul des fréquences propres
  • Dimensionnement sismique des structures et assemblages
  • Méthode pseudo-statique
  • Calculs réalisés avec ANSYS sous environnement Workbench

Transitoires de type grosse brèche – Dispositif MADISON du Réacteur Jules Horowitz

  • Rédaction de JDD (jeu de données) et modélisation CATHARE2 de la boucle de refroidissement (échangeurs, tuyauterie, vannes, combustible nucléaire..)
  • Définition de méthodologies de calculs adéquates. Choix d’hypothèses de calculs et analyse du conservatisme.
  • Analyse physique détaillée du déroulement transitoire d’APRP.
  • Calculs de sensibilité sur plusieurs hypothèses
Menu